Chercher :
Newsletter :  


Revues :
- Presse
- Presse FR
- Vidéos
- Twitter
- Secuobs





Sommaires :
- Tendances
- Failles
- Virus
- Concours
- Reportages
- Acteurs
- Outils
- Breves
- Infrastructures
- Livres
- Tutoriels
- Interviews
- Podcasts
- Communiques
- USBsploit
- Commentaires


Revue Presse:
- Tous
- Francophone
- Par mot clé
- Par site
- Le tagwall


Top bi-hebdo:
- Ensemble
- Articles
- Revue
- Videos
- Twitter
- Auteurs


Articles :
- Par mot clé
- Par auteur
- Par organisme
- Le tagwall


Videos :
- Toutes
- Par mot clé
- Par site
- Le tagwall


Twitter :
- Tous
- Par mot clé
- Par compte
- Le tagwall


Commentaires :
- Breves
- Virus
- Failles
- Outils
- Tutoriels
- Tendances
- Acteurs
- Reportages
- Infrastructures
- Interviews
- Concours
- Livres
- Communiques


RSS/XML :
- Articles
- Commentaires
- Revue
- Revue FR
- Videos
- Twitter


RSS SecuObs :
- sécurité
- exploit
- windows
- attaque
- outil
- réseau


RSS Revue :
- security
- microsoft
- windows
- hacker
- attack
- network


RSS Videos :
- curit
- security
- biomet
- metasploit
- biometric
- cking


RSS Twitter :
- security
- linux
- botnet
- attack
- metasploit
- cisco


RSS Comments :
- Breves
- Virus
- Failles
- Outils
- Tutoriels
- Tendances
- Acteurs
- Reportages
- Infrastructures
- Interviews
- Concours
- Livres
- Communiques


RSS OPML :
- Français
- International











Revue de presse francophone :
- IcoScript, un malware découvert par G DATA utilise la messagerie Yahoo pour recevoir ses instructions.
- Bruno Labidoire, Directeur Technique Europe du Sud Informatica Le Big Data exige une approche descendante, les nouvelles orientations pour l'adopter
- Wieland Alge, Barracuda Networks Réseaux sociaux, la nouvelle porte d'entrée des cybercriminels dans les entreprises
- Trevor Dearing, Gigamon Le SDN, Eldorado des pirates informatiques
- Les Iraniens ont lancé une cyber-attaque contre Israël lors de l opération à Gaza
- Le terrorisme économique
- Le Big Data est en train de transformer les modèles économiques sur Internet
- Cybercriminalité la Suisse a-t-elle les moyens de se défendre
- Imation fournit 1 Po en 12U et ajoute la prise en charge des disques de 6 To
- Southco lance une gamme de solutions d'accès électronique pour armoires des centres de données
- Evolution de la gouvernance du groupe Bull
- Vigilance - IBM GSKit boucle infinie de SSL, analysé le 20 05 2014
- Vigilance - Splunk Enterprise deux vulnérabilités, analysé le 05 08 2014
- CONFIDENTIEL NE PAS DIFFUSER SUR INTERNET
- Vigilance - WordPress Plugin SI CAPTCHA Anti-Spam Cross Site Scripting, analysé le 05 08 2014

Dernier articles de SecuObs :
- Renaud Bidou (Deny All): "L'innovation dans le domaine des WAFs s'oriente vers plus de bon sens et d'intelligence, plus de flexibilité et plus d'ergonomie"
- Mises à jour en perspective pour le système Vigik
- Les russes ont-ils pwn le système AEGIS ?
- Le ministère de l'intérieur censure une conférence au Canada
- Saut d'air gap, audit de firmware et (in)sécurité mobile au programme de Cansecwest 2014
- GCHQ: Le JTRIG torpille Anonymous qui torpille le JTRIG (ou pas)
- #FIC2014: Entrée en territoire inconnu
- Le Sénat investit dans les monnaies virtuelles
- #LPM2013: Un nouvel espoir ?
- L'ANSSI durcit le ton

Revue de presse internationale :
- UPS Store discovers malware intrusion notifies customers at 51 franchise locations
- Defrag Hyperlapse, Stealth Bikes, Summer of Larry his Infection and more... The Defrag Show
- Chell and Human Wheatley Costumes
- Adafruit distributor spotlight Zero Ohm Dash Electronics Middle East
- Tor Browser Security Under Scrutiny
- Black Hat Takeaways, API Security Roundtable Lessons Learned in API Security
- Threat modeling Kill chains, diamond models, and the 50-yard line
- UPS Stores discovers malware intrusion notifies customers at 51 franchise locations
- Fun with the Interns Shaurya Arora on Designing .NET for NuGet
- Hackers steal data from parent company of Mimbres Memorial Hospital
- Atmel looks back at the evolution of wearable tech WearableWednesday
- Brazil enforcing ban on Anonymity
- ULA-one-message-2.pcap
- EEVblog Highlights from Sydney Mini Maker Faire 2014
- Lori s GEMMA Mardi Gras Hat element14 WearableWednesday

Annuaire des videos
- FUZZING ON LINE PART THREE
- Official Maltego tutorial 5 Writing your own transforms
- Official Maltego tutorial 6 Integrating with SQL DBs
- Official Maltego tutorial 3 Importing CSVs spreadsheets
- install zeus botnet
- Eloy Magalhaes
- Official Maltego tutorial 1 Google s websites
- Official Maltego tutorial 4 Social Networks
- Blind String SQL Injection
- backdoor linux root from r57 php shell VPS khg crew redc00de
- How To Attaque Pc With Back Track 5 In Arabique
- RSA Todd Schomburg talks about Roundup Ready lines available in 2013
- Nessus Diagnostics Troubleshooting
- Panda Security Vidcast Panda GateDefender Performa Parte 2 de 2
- MultiPyInjector Shellcode Injection

Revue Twitter
- RT @fpalumbo: Cisco consistently leading the way ? buys vCider to boost its distributed cloud vision #CiscoONE
- @mckeay Looks odd... not much to go on (prob some slideshow/vid app under Linux)
- [SuggestedReading] Using the HTML5 Fullscreen API for Phishing Attacks
- RT @BrianHonan: Our problems are not technical but cultural. OWASP top 10 has not changed over the years @joshcorman #RSAC
- RT @mikko: Wow. Apple kernels actually have a function called PE_i_can_has_debugger:
- [Blog Spam] Metasploit and PowerShell payloads
- PinkiePie Strikes Again, Compromises Google Chrome in Pwnium Contest at Hack in the Box: For the second time thi...
- @mikko @fslabs y'all wldn't happen to have lat/long data sets for other botnets, wld you? Doing some research (free/open info rls when done)
- RT @nickhacks: Want to crash a remote host running Snow Leopard? Just use: nmap -P0 -6 --script=targets-ipv6-multicast-mld #wishiwaskidding
- An inexpensive proxy service called is actually a front for #malware distribution -

Mini-Tagwall
Revue de presse : security, microsoft, windows, hacker, attack, network, vulnerability, google, exploit, malware, internet, remote, iphone

+ de mots clés pour la revue de presse

Annuaires des videos : curit, security, biomet, metasploit, biometric, cking, password, windows, botnet, defcon, tutorial, crypt, xploit

+ de mots clés pour les videos

Revue Twitter : security, linux, botnet, attack, metasploit, cisco, defcon, phish, exploit, google, inject, server, firewall

+ de mots clés pour la revue Twitter

Top bi-hebdo des articles de SecuObs
- ZMap scanne l'internet en 44 minutes et trouve 2,56 millions de cibles UPnP
- [Ettercap – Partie 2] Ettercap par l'exemple - Man In the Middle et SSL sniffing
- [Infratech - release] version 0.6 de Bluetooth Stack Smasher
- [Ettercap – Partie 1] Introduction et rappels
- WPA Cracker un cluster en ligne de 400 CPU et un dictionnaire de 135 millions d'entrées pour casser, ou pas, WPA/WPA2-PSK en 20 minutes
- Mises à jour en perspective pour le système Vigik
- [Trames et paquets de données avec Scapy – Partie 1] Présentation
- [IDS Snort Windows – Partie 2] Installation et configuration
- EFIPW récupère automatiquement le mot de passe BIOS EFI des Macbook Pro avec processeurs Intel
- [IDS Snort Windows – Partie 1] Introduction aux IDS et à SNORT

Top bi-hebdo de la revue de presse
- How To Encrypt a Windows Drive with DiskCryptor

Top bi-hebdo de l'annuaire des videos
- SSLStrip for Windows
- Defcon 17 Tactical Meterpreter Scripting

Top bi-hebdo de la revue Twitter

Top des articles les plus commentés
- [Metasploit 2.x – Partie 1] Introduction et présentation
- Microsoft !Exploitable un nouvel outil gratuit pour aider les développeurs à évaluer automatiquement les risques
- Webshag, un outil d'audit de serveur web
- Les navigateurs internet, des mini-systèmes d’exploitation hors de contrôle ?
- Yellowsn0w un utilitaire de déblocage SIM pour le firmware 2.2 des Iphone 3G
- CAINE un Live[CD|USB] pour faciliter la recherche légale de preuves numériques de compromission
- Nessus 4.0 placé sous le signe de la performance, de l'unification et de la personnalisation
- [Renforcement des fonctions de sécurité du noyau Linux – Partie 1] Présentation
- [IDS Snort Windows – Partie 1] Introduction aux IDS et à SNORT
- Origami pour forger, analyser et manipuler des fichiers PDF malicieux

dm-steg la plausible deniability sous linux, ou pas.

Si vous voulez bloquer ce service sur vos fils RSS
Si vous voulez nous contacter ou nous proposer un fil RSS

Menu > Articles de la revue de presse : - l'ensemble [tous | francophone] - par mots clé [tous] - par site [tous] - le tagwall [voir] - Top bi-hebdo de la revue de presse [Voir]

S'abonner au fil RSS global de la revue de presse



dm-steg la plausible deniability sous linux, ou pas.

Par Exploitability
Le [2011-12-14] à 12:31:15



Présentation : Un lecteur du blog m'a fait suivre un message de la mailing list dm-crypt http permalink.gmane.org gmane.linux.kernel.device-mapper.dm-crypt 5543. L'auteur, Samulis Leopold propose un module noyau et les outils associés proposant un nouveau mode de chiffrement. Ce projet s'appelle DM-steg et la documentation est disponible. Les sources sont composées d'un patch noyau pour le 3.2 et des outils. 1 Quels sont les points positifs de DM-steg Tout d'abord, les performances de DM-steg ont été mesurées en regard d'un RAM disk, et elles sont honorables partie 6 Benchmarks du .pdf de doc . Je ne m'étendrai pas sur les différents modes de chiffrements. L'auteur s'est basé sur de l'existant un openssl récent 1.1 doit être utilisé pour pouvoir compiler le projet . Le point clé du projet réside dans la mobilité des données sur le disque. Le disque est tout d'abord découpé en parties équivalentes, les blocs. Deux blocs vont jouer un rôle particulier. La taille totale de l'espace est amputée de deux blocs le premier sert d'en-tête, le second de zone temporaire.Au cours de l'emploi du disque, les données des blocs vont être déplacées sur l'ensemble de l'espace du disque de manière aléatoire. Le bloc temporaire sert à stocker les données pendant le déplacement. Ainsi, un attaquant qui n'aurait accès qu'a la version chiffrée du disque verrait des réécritures sur tout le disque, ne pouvant ainsi absolument rien déduire sur l'usage de ce disque. Et puis l'auteur indique no crash ce qui est rassurant - Et DM-steg est particulièrement intéressant car il propose par défaut de la plausible deniability. J'ai déjà blogué sur la plausible deniability faite par truecrypt pour en conclure que la méthode n'est pas satisfaisante. Petit résumé Pour truecrypt le disque caché est situé vers la fin du disque. Un attaquant en possession de plusieurs versions du disque au cours du temps et qui verrait des données être modifiées à cet endroit alors qu'elles ne correspondent à aucun fichier sur le disque normal pourrait donc vraisemblablement intuiter qu'un disque caché est présent. 2 La plausible deniability par DM-steg Etudions la partie deniable plausability. Tout d'abord, sur la possession de ce programme, ensuite sur les containers imbriqués, et enfin sur les attaques réalisables par un attaquant. La possession de ce programme est sans doute un piège en soi. Si je suis un attaquant et que je vois un utilisateur avec DM-steg, je vais immédiatement le soupçonner de cacher des données. On peut considérer cela comme un faux problème puisque le jour ou DM-steg sera inclus dans les sources officielles du noyau linux et dans les distributions linux sa possession ne sera plus compromettante. DM-steg permet d'utiliser un disque avec plusieurs mots de passes. Chaque mot de passe donne accès à une vue différente du code déchiffré. Il est possible d'avoir donc un nombre illimité de conteneur cachés si ce n'est la taille du disque , au contraire de Truecrypt qui ne propose qu'un disque normal contenant un disque caché. Après discussion avec l'auteur par mail, il m'indique qu'il préfère la méthode de conteneur imbriqué sans limite. Les arguments sont inversibles avec ceux de Truecrypt. Truecrypt dit qu'en cas de gros problème, il est toujours possible de donner les deux mots de passe, prouvant donc que plus rien n'est caché si on vous tape dessus pour obtenir les mots de passe, cela peut être la solution la moins pire , et DM-steg dit précisément l'inverse, que l'attaquant arrêtera forcément au 'n-ième' mot de passe, à vous de cacher la donnée dans un conteneur n 1. Je n'ai pas d'avis tranché à ce sujet. Le mode de dispersion des données de DM-steg empêche un attaquant de différencier plusieurs versions du disque pour détecter quels sont les octets qui bougent, et si le cas échéant des octets vers la fin du disque bougent sans lien avec les données présentes. Il semble donc que c'est un excellent moyen pour faire de la plausible deniability. Mais il y a encore deux points qui ne sont pas réglés Les données sont éparpillées sur le disque mettons dev sda1 . Donc un attaquant avec plusieurs copies de dev sda1 n'a aucune information. Mais la plausible deniability dit que l'attaquant peut posséder le mot de passe du container principal. Et donc l'attaquant peut monter les disques avec DM-steg. Et il aura accès aux données sous dev mapper steg1. Et là, les données deviennent linéarisées et non plus éparpillées . L'attaquant peut donc étudier les modifications entre deux versions de dev mapper steg1 et ainsi détecter des modifications illégitimes de manire analogue avec l'attaque sur truecrypt. Aucune limitation sur le filesystem employé n'est faite. Ainsi, si un utilisateur crée un container principal formaté en ext3 et un container caché sur les 100 derniers Mo du disque, alors un attaquant à l'aide du mot de passe du premier container pourra consulter tous les superblocks d'ext3 sur le container principal. Les superblocks des 100 derniers Mo seront illisibles puisqu'écrasés par le container caché. Une fois de plus sa présence est révélée. On peut utiliser du FAT, mais l'emploi de FAT dans une distribution linux est suspicieux en soi. Or donc la plausible deniability n'est pas garantie. 3 One more step to infinity Le fait d'éparpiller les données chiffrées sur le disque est donc un premier pas très intéressant. Un attaquant a donc l'obligation impérative d'avoir le premier mot de passe pour attaquer la plausible deniability, ce qui n'était pas le cas auparavant. Nous avons aujourd'hui de plus en plus de disques SSD ou la localisation des données n'a plus aucune importance en terme de performances. L'usage de DM-steg pourrait donc rivaliser avec dm-crypt. Néanmoins, on cherche encore une vraie méthode de plausible deniability pérenne et fiable dans le temps.

Les mots clés de la revue de presse pour cet article : linux
Les videos sur SecuObs pour les mots clés : linux
Les mots clés pour les articles publiés sur SecuObs : linux
Les éléments de la revue Twitter pour les mots clé : linux



AddThis Social Bookmark Widget



Les derniers articles du site "Exploitability" :

- Street fighter -- Assassin's Fist
- SSTIC 2014
- L'antivirus est mort air connu
- 400 Gigabits par seconde, c'est beaucoup pour un DDOS
- Bluetouff et gogleuh
- Haka est sorti TCP IP security is not boring anymore
- NSA Catalog petit papa Snowden
- Grehack 2013 writeup - 1337
- Gre at Hack 2013
- RIP.




S'abonner au fil RSS global de la revue de presse

Menu > Articles de la revue de presse : - l'ensemble [tous | francophone] - par mots clé [tous] - par site [tous] - le tagwall [voir] - Top bi-hebdo de la revue de presse [Voir]



Si vous voulez bloquer ce service sur vos fils RSS :
- avec iptables "iptables -A INPUT -s 88.190.17.190 --dport 80 -j DROP"
- avec ipfw et wipfw "ipfw add deny from 88.190.17.190 to any 80"
- Nous contacter par mail




SecuToolBox :

Mini-Tagwall des articles publiés sur SecuObs :

Mini-Tagwall de l'annuaire video :

Mini-Tagwall des articles de la revue de presse :

Mini-Tagwall des Tweets de la revue Twitter :