Chercher :
Newsletter :  


Revues :
- Presse
- Presse FR
- Vidéos
- Twitter
- Secuobs





Sommaires :
- Tendances
- Failles
- Virus
- Concours
- Reportages
- Acteurs
- Outils
- Breves
- Infrastructures
- Livres
- Tutoriels
- Interviews
- Podcasts
- Communiques
- USBsploit
- Commentaires


Revue Presse:
- Tous
- Francophone
- Par mot clé
- Par site
- Le tagwall


Top bi-hebdo:
- Ensemble
- Articles
- Revue
- Videos
- Twitter
- Auteurs


Articles :
- Par mot clé
- Par auteur
- Par organisme
- Le tagwall


Videos :
- Toutes
- Par mot clé
- Par site
- Le tagwall


Twitter :
- Tous
- Par mot clé
- Par compte
- Le tagwall


Commentaires :
- Breves
- Virus
- Failles
- Outils
- Tutoriels
- Tendances
- Acteurs
- Reportages
- Infrastructures
- Interviews
- Concours
- Livres
- Communiques


RSS/XML :
- Articles
- Commentaires
- Revue
- Revue FR
- Videos
- Twitter


RSS SecuObs :
- sécurité
- exploit
- windows
- attaque
- outil
- réseau


RSS Revue :
- security
- microsoft
- windows
- hacker
- attack
- network


RSS Videos :
- curit
- security
- biomet
- metasploit
- biometric
- cking


RSS Twitter :
- security
- linux
- botnet
- attack
- metasploit
- cisco


RSS Comments :
- Breves
- Virus
- Failles
- Outils
- Tutoriels
- Tendances
- Acteurs
- Reportages
- Infrastructures
- Interviews
- Concours
- Livres
- Communiques


RSS OPML :
- Français
- International











Revue de presse francophone :
- L'École navale, Télécom Bretagne, DCNS et Thales créent une chaire de cyberdéfense navale
- Vigilance - libxml2 boucle infinie via des entités, analysé le 16 10 2014
- Bitdefender, Sponsor Platinum du VMware Tour 2014
- TelecityGroup
- Vigilance - SAP usurpation de signature, analysé le 16 10 2014
- Les pare-feu Dell SonicWALL aident l'organisation International Relief and Development à apporter sécurité et stabilisation dans les régions les plus hostiles du globe
- La version V1.5.1 du logiciel EGERIE RiskManager est disponible
- Vigilance - SAP Netweaver déni de service via Enqueue Server, analysé le 16 10 2014
- Vigilance - Drupal CKEditor Cross Site Scripting, analysé le 16 10 2014
- Vigilance - Drupal Open Atrium Core obtention d'information, analysé le 16 10 2014
- Vigilance - HP Operations Manager Cross Site Scripting, analysé le 16 10 2014
- Open World Forum reprenez le contrôle de vos données
- Non au vol et au marchandage des données personnelles
- Innovation scientifique Big Data comment gérer un tsunami de milliards et milliards de données
- Comment tirer parti du big data en 4 étapes

Dernier articles de SecuObs :
- Renaud Bidou (Deny All): "L'innovation dans le domaine des WAFs s'oriente vers plus de bon sens et d'intelligence, plus de flexibilité et plus d'ergonomie"
- Mises à jour en perspective pour le système Vigik
- Les russes ont-ils pwn le système AEGIS ?
- Le ministère de l'intérieur censure une conférence au Canada
- Saut d'air gap, audit de firmware et (in)sécurité mobile au programme de Cansecwest 2014
- GCHQ: Le JTRIG torpille Anonymous qui torpille le JTRIG (ou pas)
- #FIC2014: Entrée en territoire inconnu
- Le Sénat investit dans les monnaies virtuelles
- #LPM2013: Un nouvel espoir ?
- L'ANSSI durcit le ton

Revue de presse internationale :
- NEW PRODUCTS 2.54mm 0.1 Pitch Terminal Blocks 10-pin 9-pin 8-pin 7-pin 6-pin 5-pin 4-pin 3-pin 2-pin
- Final testing for our all-in-one 5 HDMI display comingsoon
- NEW PRODUCT CadSoft EAGLE Standard PCB Design Software V7 3 Users
- Virginia Court LEOs Can Force You To Provide Fingerprint To Unlock Your Phone
- Pirate Bay Founder Convicted on Hacking Charges
- Father and Son Life-Sized MechWarrior Costume
- Wireshark 101 Expressions Examples - HakTip
- intercept.pcap
- Joker Goes Offline After Pressure From Copyright Holders
- TWC9 Microsoft Band, TechEd Europe 2014, Office 365 API's, HTML5 Final, a special guest and more... This Week On Channel 9
- NEW PRODUCT Raspberry Pi Compute Module
- Awesome Halloween costume featuring Pro Trinket, Arduino, and Neopixels ElectronicHalloween
- NEW PRODUCTS Electrolytic Capactitors Packs of 10 220uF 16V 100uF 16V 47uF 25V 10uF 50V
- Adafruit Gift Certificates video
- CVE-2014-4115 Analysis Malicious USB Disks Allow For Possible Whole System Control

Annuaire des videos
- FUZZING ON LINE PART THREE
- Official Maltego tutorial 5 Writing your own transforms
- Official Maltego tutorial 6 Integrating with SQL DBs
- Official Maltego tutorial 3 Importing CSVs spreadsheets
- install zeus botnet
- Eloy Magalhaes
- Official Maltego tutorial 1 Google s websites
- Official Maltego tutorial 4 Social Networks
- Blind String SQL Injection
- backdoor linux root from r57 php shell VPS khg crew redc00de
- How To Attaque Pc With Back Track 5 In Arabique
- RSA Todd Schomburg talks about Roundup Ready lines available in 2013
- Nessus Diagnostics Troubleshooting
- Panda Security Vidcast Panda GateDefender Performa Parte 2 de 2
- MultiPyInjector Shellcode Injection

Revue Twitter
- RT @fpalumbo: Cisco consistently leading the way ? buys vCider to boost its distributed cloud vision #CiscoONE
- @mckeay Looks odd... not much to go on (prob some slideshow/vid app under Linux)
- [SuggestedReading] Using the HTML5 Fullscreen API for Phishing Attacks
- RT @BrianHonan: Our problems are not technical but cultural. OWASP top 10 has not changed over the years @joshcorman #RSAC
- RT @mikko: Wow. Apple kernels actually have a function called PE_i_can_has_debugger:
- [Blog Spam] Metasploit and PowerShell payloads
- PinkiePie Strikes Again, Compromises Google Chrome in Pwnium Contest at Hack in the Box: For the second time thi...
- @mikko @fslabs y'all wldn't happen to have lat/long data sets for other botnets, wld you? Doing some research (free/open info rls when done)
- RT @nickhacks: Want to crash a remote host running Snow Leopard? Just use: nmap -P0 -6 --script=targets-ipv6-multicast-mld #wishiwaskidding
- An inexpensive proxy service called is actually a front for #malware distribution -

Mini-Tagwall
Revue de presse : security, microsoft, windows, hacker, attack, network, vulnerability, google, exploit, malware, internet, remote, iphone

+ de mots clés pour la revue de presse

Annuaires des videos : curit, security, biomet, metasploit, biometric, cking, password, windows, botnet, defcon, tutorial, crypt, xploit

+ de mots clés pour les videos

Revue Twitter : security, linux, botnet, attack, metasploit, cisco, defcon, phish, exploit, google, inject, server, firewall

+ de mots clés pour la revue Twitter

Top bi-hebdo des articles de SecuObs
- [Ettercap – Partie 2] Ettercap par l'exemple - Man In the Middle et SSL sniffing
- OSSTMM une méthodologie Open Source pour les audits de sécurité
- Mises à jour en perspective pour le système Vigik
- Une faille critique de Firefox expose les utilisateurs de Tor Browser Bundle
- [Infratech - vulnérabilité] Nouvelle version 0.8 de Bluetooth Stack Smasher
- WPA Cracker un cluster en ligne de 400 CPU et un dictionnaire de 135 millions d'entrées pour casser, ou pas, WPA/WPA2-PSK en 20 minutes
- La sécurité des clés USB mise à mal par USBDUMPER
- EFIPW récupère automatiquement le mot de passe BIOS EFI des Macbook Pro avec processeurs Intel
- Sipvicious, un outil d’audit pour SIP
- [(in)Sécurité du protocole HTTPS par Sysun Technologies – partie 1] Introduction à HTTPS

Top bi-hebdo de la revue de presse
- LiveBox Hacking

Top bi-hebdo de l'annuaire des videos
- Comment creer un server botnet!!!!(Réseau de pc zombies)

Top bi-hebdo de la revue Twitter

Top des articles les plus commentés
- [Metasploit 2.x – Partie 1] Introduction et présentation
- Microsoft !Exploitable un nouvel outil gratuit pour aider les développeurs à évaluer automatiquement les risques
- Webshag, un outil d'audit de serveur web
- Les navigateurs internet, des mini-systèmes d’exploitation hors de contrôle ?
- Yellowsn0w un utilitaire de déblocage SIM pour le firmware 2.2 des Iphone 3G
- CAINE un Live[CD|USB] pour faciliter la recherche légale de preuves numériques de compromission
- Nessus 4.0 placé sous le signe de la performance, de l'unification et de la personnalisation
- [Renforcement des fonctions de sécurité du noyau Linux – Partie 1] Présentation
- [IDS Snort Windows – Partie 1] Introduction aux IDS et à SNORT
- Origami pour forger, analyser et manipuler des fichiers PDF malicieux

Tutoriels

English version with Google Translate

[WiShMaster - partie 3] Principe de shellcodisation avec WiShMaster (2)

Par Benjamin Caillat, Mastère Spécialisé Sécurité ESIEA
Le 16/09/2006


Résumé : La fonction BuildReferences. L’adresse de la structure globale. Les pointeurs vers des fonctions internes et des fonctions importées. Personnalisation des shellcodes. WiShMaster en quelques screenshots. A qui s’adresse cet outil ? Conclusion intermédiaire du dossier. - Lire l'article



La fonction BuildReferences

La fonction BuildReferences a la responsabilité d’accomplir toutes les taches d’initialisation. Elle se base sur des techniques couramment utilisées dans les shellcodes.


L’adresse de la structure globale

La première étape est de récupérer l’adresse de la structure globale. Il ne faut pas oublier que notre shellcode a été injecté à une adresse totalement inconnue. Pour cela, BuildReferences utilise les quelques instructions d’assembleurs inlinées suivantes :


ULONG ulLoadAddress;

// Récupère l'adresse courante
__asm
{
call GetLoadAddress
GetLoadAddress:
pop eax
mov ulLoadAddress, eax
}



Le call a pour effet d’empiler l’adresse de retour sur la pile, qui est ensuite dépilée dans eax. Après ces quelques instructions, ulLoadAddress contiendra donc l’adresse de l’instruction « pop eax ». En lui ajoutant le nombre d’octets entre cette instruction et la structure globale dans le shellcode, nous obtenons un pointeur sur cette structure.


Les pointeurs vers les fonctions internes

Les pointeurs vers les fonctions internes sont construits de proche en proche en partant de BuildReferences et ajoutant successivement la taille de chaque fonction.


Les pointeurs vers les fonctions importées

L’initialisation des pointeurs vers les fonctions importées est beaucoup plus délicate. Pour chaque fonction, BuildReferences doit éventuellement charger la librairie partagée, puis obtenir l’adresse de la fonction.

L’utilisation de la fonction de Windows « GetProcAddress » se heurte à deux problèmes.

Tout d’abord cette fonction prend en paramètre le nom de la fonction à charger. Notre shellcode devra par conséquent contenir le nom de toutes les fonctions importées, ce qui peut représenter une perte substantielle de place surtout lorsque l’on considère que l’API Win32 regorge de noms à rallonge (WriteProcessMemory, GetExitCodeProcess, SHGetSpecialFolderPath, …).

Ensuite, comment retrouver l’adresse de la fonction GetProcAddress elle-même ?

BuildReferences utilise plutôt une succession de techniques relativement classiques : dans un premier temps, elle récupère l’adresse de chargement de la librairie kernel32.dll via le PEB (Process Environnement Block), une structure user-land de Windows utilisée pour la gestion du processus, dont l’adresse est stockée en fs :[30h].

Elle utilise alors une fonction interne « GetProcAddressCkSum » pour retrouver l’adresse de LoadLibraryA et de GetProcAddress dans kernel32.dll. « GetProcAddressCkSum » prend en paramètre l’adresse de chargement d’une librairie et une checksum sur 32 bits, calculée en appliquant un algorithme de hash sur le nom de la fonction à trouver.

Elle parcourt ensuite l’export directory de la librairie en appliquant ce même algorithme sur tous les noms de fonctions exportés et en comparant le résultat à la checksum fournie.

Enfin, pour chaque fonction importée, BuildReferences va appeler LoadLibraryA pour charger la librairie adéquate. Au lieu d’utiliser GetProcAddress en lui passant le nom de la fonction, elle va alors de nouveau utiliser « GetProcAddressCkSum » en lui fournissant la checksum calculée à partir du nom.

Ainsi le shellcode ne devra contenir qu’un DWORD par fonction importée au lieu d’une longue chaîne de caractères.

Il faut cependant noter que certaines fonctions dans les dlls sont des « forwarders », c'est-à-dire que la référence dans l’export directory ne pointe pas vers la fonction, mais vers une chaîne du type [DLL].[FUNC]. La fonction réelle doit alors être cherchée dans la librairie « DLL » sous le nom « FUNC ».

La fonction « GetProcAddressCkSum » de WiShMaster supporte ce type de structure : elle charge la nouvelle librairie et récupère l’adresse de la fonction désignée. A titre d’exemple, sous Windows XP, les fonctions HeapAlloc et HeapFree pointent respectivement vers NTDLL.RtlAllocateHeap et NTDLL.RtlFreeHeap.

A l’issue de la fonction BuildReferences, l’adresse de la structure globale a été récupérée et ses différents champs ont été initialisés. Nous disposons donc de toutes les données nécessaires pour exécuter le code réel.


L’étape « Generate »

L’étape « Generate » consiste à patcher certaines valeurs du shellcode afin de le personnaliser. Prenons par exemple le cas d’un shellcode effectuant un « reverse connect ». Celui-ci va typiquement contenir dans la structure GLOBAL_DATA l’adresse IP et le port du serveur sur lequel se connecter.

Le principe est d’initialiser ces champs dans les fichiers sources avec des valeurs canari (0xaabbccdd, …). A l’issue de l’étape « Extract », le shellcode contient donc ces valeurs spéciales. WiShMaster va ensuite les patcher par des valeurs réelles entrées par l’utilisateur lors de l’étape « Generate ».

Les données à patcher sont bien sûr très dépendantes de la structure du shellcode. L’opération « Generate » est donc accomplie dans une dll séparée qui peut être remplacée en fonction du shellcode.

Par exemple, imaginons qu’un premier développeur souhaite publier un shellcode. Il écrit le code source, génère le shellcode et créé la dll représentant l’étape « Generate » pour ce shellcode. Il met à disposition son shellcode compilé contenant les valeurs canari et la dll « Generate ».

Un second développeur peut alors remplacer la dll « Generate » de WiShMaster par celle fournie, ouvrir le shellcode dans WiShMaster et exécuter les étapes « Generate », « Xor » et « Integration ». Il peut ainsi utiliser le shellcode sans avoir accès au code source, qui reste la propriété du premier développeur.

Nous obtenons ainsi une véritable séparation entre la partie fonctionnelle (le shellcode) et l’enveloppe, le contexte d’utilisation.


A qui s’adresse cet outil ?

WiShMaster vise un public relativement large : les consultants en sécurité ayant besoin de shellcodes pour mener des tests d'intrusion, les responsables sécurité souhaitant sensibiliser les utilisateurs finaux avec des démonstrations, les chercheurs en sécurité voulant explorer des techniques comme l’injection de thread,…


WiShMaster en quelques screenshots.

WiShMaster est une application graphique développée en C#. Les différents fichiers de configuration sont générés en XML. La fenêtre principale est la suivante :






Elle est principalement constituée d’un tableau à sept lignes, chacune représentant l’une des étapes décrites précédemment. Il est également possible de visualiser les fonctions internes, importées et les chaînes de caractères détectées :






Un projet dispose d’un grand nombre d’options de configuration. Un wizard a donc été intégré, permettant de créer des squelettes de projets.


Conclusion intermédiaire

Une fois le code écrit en respectant les conventions d’écriture, la transformation en shellcode est une opération quasiment automatique et très rapide. WiShMaster est capable de shellcodiser des programmes d’une taille relativement importante.

A titre d’exemple, je l’utilise dans un de mes projets ( x90re’s backdoors ) pour shellcodiser des programmes de 20 000 lignes de code, générant des shellcodes de 40 ko. La suite du dossier sur WiShMaster illustrera ceci par un exemple concret : la shellcodisation d’une backdoor toute simple afin d’améliorer ses capacités. La shellcodisation permet d’obtenir un code manipulable et ouvre un panel très large de possibilités.

Autres ressources dans ce même dossier :

[WiShMaster - Partie 1] Introduction à l'ecriture de shellcodes en C - lien

[WiShMaster - Partie 2] Principe de shellcodisation avec WiShMaster (1) - lien

[WiShMaster - Partie 4] Principe et Fonctionnement - RConnect/WiShMaster Vs firewalls personnels (1) - lien

[WiShMaster - Partie 5] Principe et Fontionnement - RConnect/WiShMaster Vs firewalls personnels (2) - lien

[WiShMaster - Partie 6] Principe et Fonctionnement - RConnect/WiShMaster Vs firewalls personnels (3) - lien

[WiShMaster - Partie 7] Résultat de RConnect avec des firewalls personnels et conclusion - lien




- Article suivant : [WiShMaster - partie 4] Principe et Fonctionnement - RConnect/WiShMaster Vs firewalls personnels (1)
- Article précédent : [WiShMaster - partie 2] Principe de shellcodisation avec WiShMaster (1)
- Article suivant dans la catégorie Tutoriels : [WiShMaster - partie 4] Principe et Fonctionnement - RConnect/WiShMaster Vs firewalls personnels (1)
- Article précédent dans la catégorie Tutoriels : [WiShMaster - partie 2] Principe de shellcodisation avec WiShMaster (1)


Les derniers commentaires de la catégorie Tutoriels:
- UPDATE Snort 2.9.1.1 ...
- Apache Issues Patch To Stop Reverse-Proxy Bypass Attack ...
- ESRT @HackerTheDude @r0bertmart1nez @xanda @morenops - Kernel hacking the BSD way, new post ...
- ESRT @room362 - The Dirty Little Secrets They Didn't Teach You In Pentesting Class ...
- ESRT @jcran @dkarg - Metasploit Payloads VS Libemu - Alienvault Labs ...

Les derniers articles de la catégorie Tutoriels :
- PktAnon un framework pour l anonymat des traces PCAP
- [NessusWX – Partie 2] Audits et conclusion
- [NessusWX – Partie 1] Introduction, installation et configuration
- [IDS Snort Windows – Partie 4] Conclusion et webographie
- [IDS Snort Windows – Partie 3] Exemple de fichier de configuration
- [IDS Snort Windows – Partie 2] Installation et configuration
- [IDS Snort Windows – Partie 1] Introduction aux IDS et à SNORT
- [Sécurité et PHP - Partie 5] Astuces
- [Sécurité et PHP - Partie 4] Remote PHP Vulnerabilty Scanner
- [Sécurité et PHP - Partie 3] Les failles PHP




SecuToolBox :

Mini-Tagwall des articles publiés sur SecuObs :

Mini-Tagwall de l'annuaire video :

Mini-Tagwall des articles de la revue de presse :

Mini-Tagwall des Tweets de la revue Twitter :