Contribuez à SecuObs en envoyant des bitcoins ou des dogecoins.
Nouveaux articles (fr): 1pwnthhW21zdnQ5WucjmnF3pk9puT5fDF
Amélioration du site: 1hckU85orcGCm8A9hk67391LCy4ECGJca

Contribute to SecuObs by sending bitcoins or dogecoins.

Chercher :
Newsletter :  


Revues :
- Presse
- Presse FR
- Vidéos
- Twitter
- Secuobs





Sommaires :
- Tendances
- Failles
- Virus
- Concours
- Reportages
- Acteurs
- Outils
- Breves
- Infrastructures
- Livres
- Tutoriels
- Interviews
- Podcasts
- Communiques
- USBsploit
- Commentaires


Revue Presse:
- Tous
- Francophone
- Par mot clé
- Par site
- Le tagwall


Top bi-hebdo:
- Ensemble
- Articles
- Revue
- Videos
- Twitter
- Auteurs


Articles :
- Par mot clé
- Par auteur
- Par organisme
- Le tagwall


Videos :
- Toutes
- Par mot clé
- Par site
- Le tagwall


Twitter :
- Tous
- Par mot clé
- Par compte
- Le tagwall


Commentaires :
- Breves
- Virus
- Failles
- Outils
- Tutoriels
- Tendances
- Acteurs
- Reportages
- Infrastructures
- Interviews
- Concours
- Livres
- Communiques


RSS/XML :
- Articles
- Commentaires
- Revue
- Revue FR
- Videos
- Twitter


RSS SecuObs :
- sécurité
- exploit
- windows
- attaque
- outil
- microsoft


RSS Revue :
- security
- microsoft
- windows
- hacker
- attack
- network


RSS Videos :
- curit
- security
- biomet
- metasploit
- biometric
- cking


RSS Twitter :
- security
- linux
- botnet
- attack
- metasploit
- cisco


RSS Comments :
- Breves
- Virus
- Failles
- Outils
- Tutoriels
- Tendances
- Acteurs
- Reportages
- Infrastructures
- Interviews
- Concours
- Livres
- Communiques


RSS OPML :
- Français
- International











Revue de presse francophone :
- Appaloosa AppDome nouent un partenariat pour accompagner les entreprises dans le déploiement et la protection des applications mobiles
- D-Link offre une avec un routeur VPN sans fil AC
- 19 mai Paris Petit-Déjeuner Coreye Développer son business à l'abri des cyberattaques
- POYNTING PRESENTE LA NOUVELLE ANTENNE OMNI-291, SPECIALE MILIEU MARITIME, CÔTIER ET MILIEU HUMIDE
- Flexera Software Les utilisateurs français de PC progressent dans l'application de correctifs logiciels, mais des défis de tailles subsistent
- Riverbed lance SD-WAN basé sur le cloud
- Fujitsu multi-récompensé VMware lui décerne plusieurs Partner Innovation Awards à l'occasion du Partner Leadership Summit
- Zscaler Private Access sécuriser l'accès à distance en supprimant les risques inhérents aux réseaux privés virtuels
- QNAP annonce la sortie de QTS 4.2.1
- Une enquête réalisée par la société de cyber sécurité F-Secure a décelé des milliers de vulnérabilités graves, potentiellement utilisables par des cyber criminels pour infiltrer l'infrastru
- Trouver le juste équilibre entre une infrastructure dédiée et cloud le dilemme de la distribution numérique
- 3 juin - Fleurance - Cybersécurité Territoires
- Cyber-assurances Seules 40 pourcents des entreprises françaises sont couvertes contre les violations de sécurité et les pertes de données
- Des étudiants de l'ESIEA inventent CheckMyHTTPS un logiciel qui vérifie que vos connexions WEB sécurisées ne sont pas interceptées
- Les produits OmniSwitch d'Alcatel-Lucent Enterprise ALE gagnent en sécurité pour lutter contre les cyber-attaques modernes

Dernier articles de SecuObs :
- DIP, solution de partage d'informations automatisée
- Sqreen, protection applicative intelligente de nouvelle génération
- Renaud Bidou (Deny All): "L'innovation dans le domaine des WAFs s'oriente vers plus de bon sens et d'intelligence, plus de flexibilité et plus d'ergonomie"
- Mises à jour en perspective pour le système Vigik
- Les russes ont-ils pwn le système AEGIS ?
- Le ministère de l'intérieur censure une conférence au Canada
- Saut d'air gap, audit de firmware et (in)sécurité mobile au programme de Cansecwest 2014
- GCHQ: Le JTRIG torpille Anonymous qui torpille le JTRIG (ou pas)
- #FIC2014: Entrée en territoire inconnu
- Le Sénat investit dans les monnaies virtuelles

Revue de presse internationale :
- VEHICLE CYBERSECURITY DOT and Industry Have Efforts Under Way, but DOT Needs to Define Its Role in Responding to a Real-world Attack
- Demand letter served on poll body over disastrous Comeleak breach
- The Minimin Aims To Be The Simplest Theremin
- Hacking group PLATINUM used Windows own patching system against it
- Hacker With Victims in 100 Nations Gets 7 Years in Prison
- HPR2018 How to make Komboucha Tea
- Circuit Bender Artist bends Fresnel Lens for Art
- FBI Director Suggests iPhone Hacking Method May Remain Secret
- 2016 Hack Miami Conference May 13-15, 2016
- 8-bit Video Wall Made From 160 Gaming Keyboards
- In An Era Of Decline, News Sites Can t Afford Poor Web Performance
- BeautifulPeople.com experiences data breach 1m affected
- Swedish Air Space Infringed, Aircraft Not Required
- Why cybercriminals attack healthcare more than any other industry
- Setting the Benchmark in the Network Security Forensics Industry

Annuaire des videos
- FUZZING ON LINE PART THREE
- Official Maltego tutorial 5 Writing your own transforms
- Official Maltego tutorial 6 Integrating with SQL DBs
- Official Maltego tutorial 3 Importing CSVs spreadsheets
- install zeus botnet
- Eloy Magalhaes
- Official Maltego tutorial 1 Google s websites
- Official Maltego tutorial 4 Social Networks
- Blind String SQL Injection
- backdoor linux root from r57 php shell VPS khg crew redc00de
- How To Attaque Pc With Back Track 5 In Arabique
- RSA Todd Schomburg talks about Roundup Ready lines available in 2013
- Nessus Diagnostics Troubleshooting
- Panda Security Vidcast Panda GateDefender Performa Parte 2 de 2
- MultiPyInjector Shellcode Injection

Revue Twitter
- RT @fpalumbo: Cisco consistently leading the way ? buys vCider to boost its distributed cloud vision #CiscoONE
- @mckeay Looks odd... not much to go on (prob some slideshow/vid app under Linux)
- [SuggestedReading] Using the HTML5 Fullscreen API for Phishing Attacks
- RT @BrianHonan: Our problems are not technical but cultural. OWASP top 10 has not changed over the years @joshcorman #RSAC
- RT @mikko: Wow. Apple kernels actually have a function called PE_i_can_has_debugger:
- [Blog Spam] Metasploit and PowerShell payloads
- PinkiePie Strikes Again, Compromises Google Chrome in Pwnium Contest at Hack in the Box: For the second time thi...
- @mikko @fslabs y'all wldn't happen to have lat/long data sets for other botnets, wld you? Doing some research (free/open info rls when done)
- RT @nickhacks: Want to crash a remote host running Snow Leopard? Just use: nmap -P0 -6 --script=targets-ipv6-multicast-mld #wishiwaskidding
- An inexpensive proxy service called is actually a front for #malware distribution -

Mini-Tagwall
Revue de presse : security, microsoft, windows, hacker, attack, network, vulnerability, google, exploit, malware, internet, remote, iphone

+ de mots clés pour la revue de presse

Annuaires des videos : curit, security, biomet, metasploit, biometric, cking, password, windows, botnet, defcon, tutorial, crypt, xploit

+ de mots clés pour les videos

Revue Twitter : security, linux, botnet, attack, metasploit, cisco, defcon, phish, exploit, google, inject, server, firewall

+ de mots clés pour la revue Twitter

Top bi-hebdo des articles de SecuObs
- [Ettercap – Partie 2] Ettercap par l'exemple - Man In the Middle et SSL sniffing
- [Infratech - release] version 0.6 de Bluetooth Stack Smasher
- [IDS Snort Windows – Partie 2] Installation et configuration
- [Infratech - vulnérabilité] Nouvelle version 0.8 de Bluetooth Stack Smasher
- Mises à jour en perspective pour le système Vigik
- USBDumper 2 nouvelle version nouvelles fonctions !
- EFIPW récupère automatiquement le mot de passe BIOS EFI des Macbook Pro avec processeurs Intel
- La sécurité des clés USB mise à mal par USBDUMPER
- Une faille critique de Firefox expose les utilisateurs de Tor Browser Bundle
- Installation sécurisée d'Apache Openssl, Php4, Mysql, Mod_ssl, Mod_rewrite, Mod_perl , Mod_security

Top bi-hebdo de la revue de presse
- StackScrambler and the Tale of a Packet Parsing Bug

Top bi-hebdo de l'annuaire des videos
- DC++ Botnet. How To DDos A Hub With Fake IPs.
- Comment creer un server botnet!!!!(Réseau de pc zombies)
- Defcon 14 Hard Drive Recovery Part 3

Top bi-hebdo de la revue Twitter
- RT @secureideas: I believe that all the XSS flaws announced are fixed in CVS. Will test again tomorrow if so, release 1.4.3. #BASESnort
- Currently, we do not support 100% of the advanced PDF features found in Adobe Reader... At least that's a good idea.
- VPN (google): German Foreign Office Selects Orange Business for Terrestrial Wide: Full
- @DisK0nn3cT Not really, mostly permission issues/info leak...they've had a couple of XSS vulns but nothing direct.
- Swatting phreaker swatted and heading to jail: A 19-year-old American has been sentenced to eleven years in pris..
- RT @fjserna You are not a true hacker if the calc.exe payload is not the scientific one... infosuck.org/0x0035.png

Top des articles les plus commentés
- [Metasploit 2.x – Partie 1] Introduction et présentation
- Microsoft !Exploitable un nouvel outil gratuit pour aider les développeurs à évaluer automatiquement les risques
- Webshag, un outil d'audit de serveur web
- Les navigateurs internet, des mini-systèmes d’exploitation hors de contrôle ?
- Yellowsn0w un utilitaire de déblocage SIM pour le firmware 2.2 des Iphone 3G
- CAINE un Live[CD|USB] pour faciliter la recherche légale de preuves numériques de compromission
- Nessus 4.0 placé sous le signe de la performance, de l'unification et de la personnalisation
- [Renforcement des fonctions de sécurité du noyau Linux – Partie 1] Présentation
- [IDS Snort Windows – Partie 1] Introduction aux IDS et à SNORT
- Origami pour forger, analyser et manipuler des fichiers PDF malicieux

Virus

English version with Google Translate

Un code malveillant modifie les DNS via un faux serveur DHCP, déjà 1 million de victimes

Par Rédaction, secuobs.com
Le 10/12/2008


Résumé : Un nouveau code malveillant met en place un "faux" serveur DHCP afin de remplacer les réponses légitimes de cette nature par des réponses incluant des serveurs tiers de résolution des noms de domaine en vue de mener des attaques de type Phishing, notamment contre les services bancaires en ligne. - Lire l'article



Depuis le trois décembre, une évolution a été constatée au niveau des codes malveillants qui visent à compromettre le système de résolution des noms de domaine DNS ( lien ) sur les systèmes ciblés. D’après les chercheurs de la société Symantec, le code en question utilise une technique qui consiste à installer un serveur DHCP ( Dynamic Host Configuration Protocol - lien ) pernicieux sur un système hôte infecté afin d’être en mesure de compromettre la sécurité d’autres ordinateurs appartenant au même réseau local que celui-ci.

Ce serveur DHCP est lancé en écoute sur les ports 67 et 68 pour le protocole de transport UDP ( lien ). Ce code a été classifié dans la catégorie des chevaux de Troie de par le fait qu’il installerait également une backdoor ( voir notre dossier - lien ) sur le port 1056 pour le protocole de transport TCP ( lien ) ; celle-ci permettant la prise en main à distance de ces systèmes après leur infection.

Pour rappel, le protocole DHCP ( voir les spécifications - lien ) est utilisé pour diffuser les informations relatives à différents paramètres réseau (adresse IP, masque de sous-réseau, passerelle, serveur DNS, etc.) qui sont nécessaires pour la configuration automatique des postes client. Lorsqu’un ordinateur, configuré pour utiliser le DHCP, se connecte à un réseau, il envoie une requête de ce type afin de trouver le ou les serveurs DHCP présents et obtenir les informations requises dans le but de pouvoir profiter des fonctionnalités du réseau IP.

Dès lors qu’une machine a été infectée, le service DHCP installé par les attaquants va surveiller l’ensemble du trafic réseau afin d’intercepter les requêtes à destination des serveurs DHCP légitimes. Lors de l’interception, celui-ci va répondre à leur place en proposant des paquets incluant des informations de serveurs DNS malveillants. En prenant le contrôle des requêtes DNS, les attaquants peuvent ainsi rediriger à leur guise les connexions des utilisateurs sans que ceux-ci s’en aperçoivent.

En montant par exemple un faux serveur web et en associant le nom de domaine d’un service de banque en ligne à l’adresse IP de ce serveur, il leur sera alors possible de mettre en place une attaque de type Phishing ( voir l’annuaire de la revue de presse - lien ). Cette attaque permettra de récupérer des informations sensibles qu’ils pourront par la suite utiliser sur le site web légitime du service bancaire afin de subtiliser de l’argent sur les comptes de la ou des victimes.

Les attaquants remplacent également les entrées DNS des régies publicitaires en ligne afin de placer leurs propres encarts sur les sites web ; il y a de fortes probabilités que certains sites soient redirigés vers des pages web malicieusement forgées afin de forcer l’installation de nouveaux codes malveillants qui viendront renforcer ceux déjà en place. Les utilisateurs qui configurent un nom de domaine au lieu d’une adresse IP pour le serveur SMTP (ou autres, SSH ?) de leur client de messagerie (ou autres, scripts ?) peuvent de la même façon encourir des risques de subtilisation d’informations sensibles.

D’après le SANS ISC ( lien ), cette attaque ne pourrait pas être efficace à cent pourcents puisqu'assez logiquement lors d’une requête DHCP, le ou les serveurs légitimes peuvent être en mesure de répondre plus rapidement que le faux serveur cependant les risques demeurent existants et considérables.

Ce dernier élément pourrait notamment rendre la tâche plus compliquée pour les administrateurs puisqu’il sera difficile de savoir quelles machines ont été exposées ou pas à la réponse du faux serveur et notamment en ce qui concerne les réseaux de grande envergure pouvant comprendre plusieurs serveurs DHCP et des interconnexions complexes de réseaux et de sous-réseaux.

L’estimation actuelle du nombre de victimes de ce code serait d’environ un million pour le seul mois de novembre. Les premières versions sont aujourd’hui détectées par les solutions antivirales, cependant le système de détection par signatures et l’efficacité toute relative de leurs fonctions heuristiques devraient rapidement être débordés par les nombreuses variantes à venir, notamment si leurs auteurs incorporent un moteur de polymorphisme ( lien ) et autres joyeusetés.

Les systèmes d’exploitation Microsoft qui peuvent être exposés aux menaces que représente ce code sont : Windows 98, Windows 95, Windows XP, Windows Me, Windows Vista, Windows NT, Windows Server 2003, Windows 2000. Les deux serveurs DNS malicieux identifiés jusqu’à présent dans les réponses DHCP sont les serveurs avec les adresses IP suivantes : 85.255.112.36 et 85.255.112.41. Par précaution, il serait judicieux de les interdir via la mise en place de règles de filtrage adéquates.

La procédure de désinstallation avec les fichiers concernés et les modifications à effectuer sur la base des registres est disponible sur le bulletin ( Trojan.Flush.M - lien ) de Symantec ; à noter que ce code émet également des requêtes ARP ( voir notre dossier - lien ) sur le réseau ciblé. Voir également les bulletins de Trend Micro sur TROJ_AGENT.NDT ( lien ) et BKDR_AGENT.CAHZ ( lien )

Source : Blog Trend Micro ( lien )


Les mots clés pour les articles publiés sur SecuObs : malveillant serveur
Les articles de la revue de presse sur les mots clés : serveur
Les videos sur SecuObs pour les mots clés : serveur
Voir tous les articles de "Rédaction" publiés sur SecuObs (691 résultats)
Voir tous les articles publiés par l'organisme "secuobs" sur SecuObs (998 résultats)


- Article suivant : Exploitation en cours d'une faille non corrigée dans Microsoft Internet Explorer
- Article précédent : Les tendances des vecteurs d'infection pour l'année 2008
- Article suivant dans la catégorie Virus : Downadup/Conficker, un ver qui fait des étincelles
- Article précédent dans la catégorie Virus : Des publicités Google Adsense pour le malware Antivirus XP 2008

Les derniers commentaires publiés pour cet article:
- ESRT @revskills @secbydefault @aramosf - X.Org security advisory: root hole via rogue hostname ...
- DHCP client allows shell command injection ...
- ESRT @CiscoSecurity - DHCP Snooping - another tool for the security toolbelt ...
- ISC DHCP DHCPv6 Vulnerability, Thu, Jan 27th ...
- ESRT @JGamblin - DHCP starvation - quick and dirty ...

Les derniers commentaires de la catégorie Virus:
- ESRT @hacktalkblog - New Exploit remote - F-Secure Multiple Products ActiveX SEH Overwrite Vulnerability Heap Spray ...
- ESRT @xanda @taviso - the paper of my Blackhat talk, if you're evaluating or deploying Sophos you might check it out ...
- ESRT @jduck1337 - CA ARCserve D2D r15 GWT RPC Multiple Vulnerabilities ...
- ESRT @revskills @secbydefault @aramosf - X.Org security advisory: root hole via rogue hostname ...
- DHCP client allows shell command injection ...

Les derniers articles de la catégorie Virus :
- Une famille de codes malicieux ciblant à la fois les systèmes Windows et Mac OS X
- Un Botnet utilisant le réseau d’anonymisation et les services cachés de Tor
- Une nouvelle forme de code malicieux exploitant Debian Squeeze et NGINX
- Un premier ver pour l’iPhone
- SCS, un scanner pour déterminer si un poste est contaminé par Conficker
- Une nouvelle variante de Conficker en circulation
- Downadup/Conficker, un ver qui fait des étincelles
- Un code malveillant modifie les DNS via un faux serveur DHCP, déjà 1 million de victimes
- Des publicités Google Adsense pour le malware Antivirus XP 2008
- Microsoft One Care le parent pauvre des antivirus




SecuToolBox :

Mini-Tagwall des articles publiés sur SecuObs :

Mini-Tagwall de l'annuaire video :

Mini-Tagwall des articles de la revue de presse :

Mini-Tagwall des Tweets de la revue Twitter :